La FEP a reporté les élections prévues pour le 13 janvier au 3 mars

La décision est venue suite à la lettre de la FIFA pour renvoyer la date – pour la troisième fois en trois mois.

Le mois dernier, le président du comité électoral de la fédération, Zerihun Mekonnen, a affirmé que le code électoral de la Fifa a été violé en ce qui concerne la présélection des candidats et des membres du comité électoral.

Mekonnen a également expliqué que le comité électoral avait été divisé en deux groupes distincts. Les élections devaient avoir lieu samedi 13 Janvier, 2018 à Semera.

Dans une lettre envoyée le 8 janvier, la secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, a vivement conseillé à la fédération d’envisager sérieusement d’ajourner les élections.

La Fifa a déclaré qu’elle avait étudié la question avec la Confédération africaine de football (CAF) et a proposé que les élections soient reportées après le Championnat d’Afrique des nations au Maroc, qui se termine le 4 février.

La CAF aimerait envoyer un représentant pour surveiller les élections, qui devaient d’abord avoir lieu en novembre.

Cinq personnes, y compris le président sortant Juneidi Basha, rivalisent pour gagner les élections présidentielles, alors que 16 autres candidats pour siéger au comité exécutif.

Leave a Reply